Newsletter Juillet 2019

IL FAUT REFORMER.

Leitmotiv du gouvernement actuel, dans la lignée de leurs successeurs, les réformes sont apparemment la clé de voute du renouveau social français.

Inutile de revenir sur la réforme de la banque de donnée de l’ETG et son triste résultat, la réforme de l’ANTS et ses bugs qui ont duré plus d’un an et demi (sans parler des cartes grises !).

Inutile de revenir sur la réforme de l’externalisation de l’ETG et la marchandisation qui s’en est suivie, ainsi que la prolifération des fraudes.

Inutile de revenir sur le rapport Dumas-Guérini qui, bien que titrant « une accessibilité accrue au permis de conduire » n’a produit que quelques propositions creuses.

Inutile de revenir sur le dernier conseil interministériel de sécurité routière (janvier 2018 déjà) vide de toute notion d’apprentissage.

Inutile de revenir sur le dernier conseil national de sécurité routière qui n’évoque aucunement la formation initiale ni l’apprentissage de la conduite.

 

IL FAUT REFORMER DONC.

Donc un ministre de l’intérieur se pavane avec un délégué interministériel à la sécurité routière, tous fiers d’annoncer que dès lundi les jeunes ayant suivi la filière A.A.C. pourront passer leur permis dès l’âge de 17 ans, mais ne pourront conduire en autonomie qu’à 18 ans.

Il parait que ça va faire baisser le coût de la formation. Réduire la durée de la conduite accompagnée d’un an (sans que ce ne soit obligatoire) va faire baisser le coût de la formation ? par quel miracle ? la formation a été faite, les rendez-vous pédagogiques ont été faits. A moins que l’objectif final ne soit de supprimer les rendez-vous pédagogiques…

Il parait que ça va rendre le permis plus accessible. Par quel miracle ? Dans l’équation il y a un certain nombre de candidats et un certain nombre d’inspecteurs. Les autres curseurs ne sont guère décisifs.

Je me demande si les jeunes candidats qui auront réussi leur examen à 17 ans continueront à conduire avec papa-maman de manière rigoureuse… je me demande si, une fois fêté l’anniversaire des 18 ans, ils seront toujours frais pour conduire…

 

Et le ministre de faire la promotion du permis sur véhicule à boite automatique (pas neuf) , d’en vanter les 13h minimum (ça sent la naphtaline) et vite fait de passer sur les 3 mois avant de suivre la passerelle BVA-B.

 

ON REFORME, ON REFORME DONC ON BOSSE COMME DES FOUS POUR LES FRANÇAIS.

Ou pas.

Et pendant ce temps personne ne se mouille sur la territorialité de l’agrément, non plus que sur l’affaire Lepermislibre, sur les accointances d’Ornikar et les financements croisés avec la BPI (financée par nos impôts), le travail des moniteurs dits indépendants qu’aucun politocard ne cherche à éradiquer.

Et pendant ce temps là on ne parle plus de formation (sauf sur simulateur, dont BFM dit que les 10h seront obligatoires !!!).

 

DORMONS EN PAIX LE GOUVERNEMENT REFORME ! 

Il réforme en attendant les prochaines élections municipales l’an prochain et ensuite on pourra attaquer la pré-campagne présidentielle et tout oublier…

 

EN CONCLUSION…

Annonces de circonstances pour tenter de passer sur l’affaire De Rugy… on envoie Agnès Buzin dire qu’il va y avoir une canicule, on envoie Castaner annoncer une réforme formidable du permis de conduire…

 Adresse Siège :  12 square VASARI

                              91090 LISSES

Mail : FFC-EECR@outlook.fr

Mentions Légales

           

   © 2019 par EECR. Créé avec Wix.com

  • logo facebook
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now